AG Stade de Vanves 2020 – Webinaire du 4 mars 18h30 et réunion de préparation du 3 mars à 18h30

 

Bonjour,
Si vous souhaitez participer à la réunion prévue le jeudi 4 mars à 18h30, dans le cadre de l’AG 2020, merci de vous inscrire au webinaire Zoom en cliquant sur le lien suivant :

https://us02web.zoom.us/webinar/register/WN__z0Qnsq9SYuzcLXH-DUsww

Après votre inscription, vous recevrez un e-mail de confirmation contenant les instructions pour rejoindre le webinaire.

Par ailleurs, une séance de préparation, si vous souhaitez vous familiariser avec Zoom, est prévue le 3 mars à 18h30, sans inscription.

ID de réunion : 881 1417 9963
Code secret : 1941
Pour mémoire, les votes se feront en ligne, sur electionrunner, du 5 au 8 mars. Vous recevrez directement un lien pour voter, avec votre identifiant et votre mot de passe.
Sportivement vôtre,
Stade de Vanves
AG2020@stadedevanves.com
01 71 10 96 95

 

Témoignage d’adhérent – Nos premières Bulles

Par Lisa S.

Les premières bulles tant attendues ont enfin eu lieu. Un weekend aux ambiances de colo avec des monos aussi bons vivants que bienveillants et une organisation impeccable. Un weekend plongée qui n’est que le premier d’une longue lignée; avec la volonté farouche de se réinscrire pour décrocher un N2 et connaître l’autonomie !

Merci à tous et à bientôt pour de nouvelles aventures.


Par Mathilde M.

Premiere bulle à Arzon en Bretagne 

on se jette à l’eau, surprise pour une première ce sera une bascule avant, l’eau est fraîche.

On s’enfonce tranquillement dans l’eau, tous les sens se mettent en éveil… les nuances de bleu, la visibilité, les courants,  le son décuplé, les bulles, . 

 Un moment magique et inoubliable, on tente de se stabiliser.

Le  sensation de planer ou voler m’envahie

l’espace d’un instant le temps s’arrête, tous est si paisible, 

Avec calme et lenteur nous partons explorer la richesse du monde sous marin, étonnée de voir à quel point la faune et la flore on su s’acclimater à leur milieux . Le moindre recoins et occupé. 

Le temps s’écoule il semble suspendu sous l’eau pourtant il faut déjà remonter sans oublier de palmer ! 

Une seule envie c’est d’y retourner !


Par Benjamin R.

J’avais, avant de me mettre à l’eau pour ma première plongée du vendredi matin, une forme d’appréhension, sans doute liée aux faits que je n’avais pas plongé depuis plusieurs mois et que je n’avais jamais plongé en mer, même pour un baptême. De ce fait, j’avais plein de questions qui me tournaient dans la tête. Du coup, je me suis moins concentré sur l’observation de mon environnement que sur la manière dont j’ai réagi à ce « nouvel » environnement pour mois : la température de l’eau, le courant (assez fort ce matin là), la profondeur (je n’avais pas plongé en fosse cet hiver), etc. Comme il y avait du courant, je me suis aussi beaucoup concentré sur le fait de ne pas perdre de vue mon binôme (Sylvie). Au final, j’ai eu l’impression d’une plongée très intense, où j’ai laissé pas mal d’énergie et où, finalement, j’ai peu profité de ce que j’observais. J’ai aussi eu l’impression d’être complètement désorienté : sur terre, je suis plutôt du genre à savoir où je suis et où je vais à tout moment, mais là, j’étais complètement perdu.
L’avantage, c’est qu’en remontant, j’étais très soulagé et détendu : je n’avais pas beaucoup de doute, mais un peu comme quand tu remontes à la surface après avoir sauté d’un rocher assez haut en te demandant si tu peux le faire, je venais de me rendre compte que j’étais parfaitement capable de le faire et qu’au fond, ça n’était techniquement pas très différent de ce que nous avions fait en piscine.
Mes deux autres plongées ont été beaucoup plus cools et j’ai beaucoup plus profité de ce que je voyais. C’est notamment le cas de la plongée sur l’épave, critiquée du fait que nous y étions très nombreux et que la visibilité était mauvaise. J’ai eu l’impression d’être comme un gamin devant un sapin de Noël : nous avons nagé très proches de la coque de l’épave et heureusement que Stephane m’indiquait où et quoi regarder, parce que je savais pas où donner de la tête tant il y avait de détails à observer. Et à l’inverse de la première plongée, j’ai ete moins attentif à ma position et mes mouvements (Sylvie, qui nous suivait, à dû traverser qq nuages de sable que j’avais soulevé …).
La 3e plongée, avec Piero, Steeve et Aurélie, a été la plus complète: j’ai a la fois pu me concentrer sur ma position et mes mouvements (en essayant notamment d’être plus à l’horizontale. J’ai aussi mieux réussi à me stabiliser) et bien observer la faune (sans voir le homard 😔) et la flore.
Au total, une véritable découverte pour moi, avec l’envie de continuer à progresser !

Témoignage d’adhérent – Mon Premier encadrement en mer

Par Yves L.

Le jeudi à 15 :00 je retrouve 2 élèves prépa N1, au départ du Stade de Vanves pour notre weekend première bulle à Port Crouesty.  Tout le monde s’installe confortablement, et la discussion s’engage. « Est-ce que l’eau va être froide ? Est-ce que je ne vais pas voir tout oublié ?  Est-ce qu’une combinaison c’est difficile à mettre ? Combien je dois mettre de poids ? ». Je suis bombardé de questions ! Probablement un peu de stress !

Et si ces deux futures premières bulles savaient que pour moi aussi c’était la 1ère fois que j’emmenais des élèves sous l’eau ? Moi aussi en quelque sorte je suis première bulle ! Bien sûr, depuis mon N4, j’ai encadré en piscine, mais jamais encore en mer. Alors j’ai le trac !

Au brief du soir, Romain me donne ma première palanquée. J’engage la conversation, et tente de faire leur connaissance en tachant de ne pas être trop intrusif dans mon questionnaire. Je m’enquiers de tous les détails, depuis l’état de leurs oreilles, jusqu’à leur connaissance du matériel. J’insiste sur la notion de plaisir, l’absence de challenge, la nécessité avant tout de bien s’amuser. Je vois bien que eux aussi ne sont pas complètement à l’aise. Je sens bien qu’ils ont un peu l’impression de passer un examen. Et moi alors ? Vous croyez que j’ai pas l’impression de représenter mon N4 un an après ?

Le lendemain sur le bateau, l’équipement se passe sans difficulté, mais une agitation empreint d‘un peu de fébrilité. On se contorsionne, on gréé, on s’attache, on enfile les palmes et hop, je me jette à l’eau suivi de près par mes deux plongeurs débutants. L’ajustement du lestage s’impose immédiatement, et il faut se séparer des plombs péda ! Nous parvenons à descendre, et même en restant groupés. Arrivés au fond, nous partons en exploration. Heureusement la faune locale agrémente leurs visites, et je vois dans les regards qui s’allument, une joie grandissante. Tant mieux, car je suis tellement pris par leur sécurité, que mes deux mains ne suffisent pas pour tout ce que je veux faire. Et je suis incapable de profiter de la plongée ou de leur montrer quoi que ce soit de beau. L’un reste prêt de moi, l’autre part se promener tout guilleret, en oubliant toutes les distances de sécurité. Je me transforme en elastic girl et tend mes bras pour garder ma palanquée à portée de bras.

Quelques exercices, lâcher reprise d’embout et un vidage de masque se déroulent sans encombre et achèvent le programme de cette plongée.

A la remontée, et pour éviter de se disperser, je leur demande de me tenir par le harnais, le temps que je lâche mon parachute. Heureusement, l’un flotte, l’autre coule, et je dois ajuster avec la main qui me reste les gonflages de leurs gilets pour maintenir un ensemble cohérent.

Devant les difficultés, je suis tenté d’abandonner le pallier de sécurité. Je m’accroche et deux minutes plus tard, nos faisons surface, à même pas 15 mètres de notre embarcation. Pari tenu pour l’orientation, et ce n’était pas gagné d’avance quand 99% de ma concentration était préempté par leur sécurité….

Mon stress ne durera pas longtemps. A peine de retour sur la bateau, mes deux plongeurs ne tarissent pas de joie à l’idée d’avoir « victorieusement » réussi leur première descente, et c’est pour moi le meilleur élixir antistress.

Je leur ai avoué deux jours plus tard qu’ils avaient été mes deux premiers plongeurs. Ils m’ont répondu ne pas s’en être rendu compte. Il ne pouvait pas me faire un plus beau compliment !

Vœux 2021

La section plongée vous souhaite une bonne fin d’année 2020 et espère que nous pourrons reprendre nos activités début 2021.
Meilleurs vœux pour l’année nouvelle et de belles bulles…. dans nos verres.
François
Pour le SdV Plongée

Lettre du Président de la Section Plongée du Stade de Vanves

Bonjour
Dans cette période pleine d’incertitudes, voici quelques nouvelles de votre section plongée du Stade de Vanves.
Comme vous l’avez lu dans le mail envoyé par le Président du Stade de Vanves, toutes les activités du stade sont à l’arrêt.
Malheureusement, aucune date de reprise n’est envisagée à l’heure actuelle.

Sachez que pour la section Plongée, nous sommes prêts à reprendre nos entraînements dès que cela sera autorisé.
Nous devons, néanmoins, nous préoccuper de l’an prochain, des futures sorties mer, du maintien du matériel et de l’ensemble des déclarations auprès de la FFESSM afin d’obtenir nos licences et assurances.

Concernant les sorties mer, nous avons déjà engagé des acomptes pour réserver les clubs de plongée ainsi que les hébergements et restaurations pour l’année 2021.
Le matériel doit être révisé, notamment le compresseur, même à l’arrêt, la ré-épreuve des blocs effectuée et le maintien opérationnel des détendeurs et gilets stabilisateurs assurés.

La section plongée fait partie intégrante de l’association du Stade de Vanves qui comprend 17 sections sportives et emploie 50 salariés, des administratifs aux entraîneurs dans diverses sections.

 

Tout ceci a un coût que nos adhésions permettent d’honorer. Le règlement du Stade de Vanves nous impose de déposer nos chèques d’adhérents à la comptabilité du Stade de Vanves. Nous avons des échanges réguliers avec la Direction du Stade de Vanves et nous souhaitons bien entendu que la saison reprenne rapidement afin que vos cotisations soient pleinement justifiées

Nous vous remercions de votre compréhension dans ce moment difficile et souhaitons avoir la possibilité de refaire à nouveau des bulles tous ensemble.
En attendant, prenez soin de vous.

Sportivement
François Ogoyard
Président de la Section Plongée du Stade de Vanves

Communiqué officiel à la suite du reconfinement du Stade de Vanves

Madame, Monsieur,

Nous le redoutions en raison de la situation sanitaire actuelle, les annonces du chef de l’Etat ont mis fin à notre espoir.

La ville de Vanves a été contrainte de fermer les installations sportives ce Vendredi 30 Octobre 2020.

De ce fait, les activités sportives sont suspendues pour une période indéterminée. Si la situation et les directives gouvernementales devaient évoluer durant cette période, nous ne manquerons pas de revenir vers vous.

Nous comprenons votre déception et sommes également attristés par ces mesures qui mettent l’association en grand danger, mais nous devons contribuer tous ensemble à l’amélioration de la situation sanitaire.

Merci pour votre  confiance, nous comptons sur vous pour remporter ce combat contre le covid-19.

Travaillons ensemble pour la continuité de notre vie associative.

Prenez soin de vous et de vos proches.

Bruno CHAUVET

Président du Stade de Vanves

Reprise des entraînements saison 2020-21

Bonjour,
Le retour à la piscine sera le lundi 28 septembre 2020 à 21h00 pour les adultes et le vendredi 9 octobre à 20h00 pour les jeunes.
Nous vous proposerons un mémento à respecter pendant toute votre présence à la piscine.
Nous sommes désolés de devoir imposer une règle stricte, mais c’est la seule alternative pour nous retrouver sur le bord du bassin.
le bureau

Assemblée Générale 2020

Notre Assemblée Générale aura lieu le vendredi 11 septembre 2020,
dans la salle BAROLET au dessus de la piscine à partir de 19h30.
Dans le contexte actuel, nous ne pourrons pas nous retrouver à la fin de l’AG pour le traditionnel pot de clôture.
Néanmoins, venez soutenir le bureau et voter pour le renouvellement d’une partie du bureau.
Cela nous permettra de nous retrouver avant la reprise des entraînements.
L’ordre du jour vous sera transmis ultérieurement.
 le Bureau du SdV Plongée